Université Saint-Louis - Bruxelles
|
Mois précédent 2022 Novembre Mois suivant
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Thème : Société

Face à un monde en crises : les jeunes, forces de changements ?


Discussion
Organisé par l'Université Saint-Louis - Bruxelles

Le 28/11/2022 : De 17h30 à 19h30

Crises en questions : discussion / débat

Présentation du projet 

« Crises en questions » est un projet mené par différent·e·s membres du personnel, enseignant·e·s et non-enseignant·e·s, de l’USL-B qui se donne pour ambition d’organiser et de faire vivre le débat au sein de la communauté universitaire à propos de la gestion des crises qui frappent nos sociétés contemporaines (Covid, énergie, climat, finance, terrorisme, guerres…).

Et si nous en parlions ? Ces crises nous interpellent, nous inquiètent, sans doute, car elles sont brandies souvent pour noircir notre futur. Mais ne sont-elles pas aussi une opportunité de réflexion sur notre développement actuel, une source potentielle de renouveau et un extraordinaire défi à relever pour les générations actuelles et futures ? Elles nous incitent en tous cas à nous rassembler, à vous donner la parole et à prendre un temps de réflexion ensemble. 

Au cours de cette année, plusieurs moments d’échange pluridisciplinaire, en articulation avec certains enseignements, vous seront proposés pour décrypter et analyser diverses facettes de certaines crises actuelles. Des membres du personnel, enseignant·e·s et non-enseignant·e·s, seront présent·e·s pour structurer les débats, en répondant aux questions posées et en alimentant la réflexion.

Présentation de l'événement :

Depuis le début du XXIème siècle, l’humanité semble traversée de crises multiples, dans un enchaînement sans fin : financière, sécuritaire suite aux attentats terroristes, accueil des migrants, climatique, sanitaire et désormais énergétique et de hausse des prix… S’y ajoute une crise démocratique caractérisée par une défiance grandissante à l’égard des représentant·e·s et institutions politiques dont la capacité à prendre des décisions adéquates est de plus en plus mise en doute.

L’urgence proclamée d’une réaction collective pour empêcher une crise d’empirer peut impliquer la remise en cause de choix et habitudes de vie considérés jusque-là comme normaux et légitimes. Elle peut entraîner la culpabilisation de celles et ceux qui n’adaptent pas, ou pas suffisamment, ou pas suffisamment vite, leurs comportements aux changements présentés comme nécessaires. Elle peut déclencher chez d’autres un pessimisme paralysant face à la sévérité et la complexité des problèmes collectifs dont ils·elles héritent. Certain·e·s « prendront leurs responsabilités » au travers de petits gestes du quotidien, d’autres n’auront que peu ou pas de marge de manœuvre pour adapter leur quotidien, d’autres encore s’investiront dans des mobilisations collectives. Certain·e·s tendront avant tout à jouir de leur existence « comme si de rien n’était », d’autres adopteront des changements fondamentaux d’attitudes : choisir de ne pas faire d’enfants ; ne plus s’investir dans des activités professionnelles ou des formations ressenties comme trop contraignantes, déserter des modes de vie « productivistes »…

Devant un futur souvent dépeint comme sombre, et même si nous avons la chance de vivre dans une société libre, démocratique et prospère, avoir vingt ans en 2022 peut aller de pair avec le sentiment d’appartenir à une génération sacrifiée, de faire partie d’une jeunesse facilement stigmatisée pour certains comportements qualifiés d’« irresponsables » ou pour son impuissance à changer la donne. 

Face aux crises à répétitions, comment conserver suffisamment d’optimisme pour croquer la vie à pleines dents, sans pour autant sous-estimer l’étendue des problèmes ? Comment avoir conscience de la gravité des problèmes sans sombrer dans le fatalisme et la désolation ? Comment donc s’en sortir, à l’échelle de sa vie personnelle, et en sortir, sur le plan collectif ?

Participez au moment d’échange multidisciplinaire qui aura lieu le lundi 28 novembre 2022 à 17h30 à l’OM21.

Personnes ressources

  • Karine Dejean (psychologue et responsable du SOAR)
  • Nicolas Marquis (sociologue)
  • Amandine Orsini (politologue)
  • Kelly Vossen (sciences de la communication)

Avec la participation :

  • de Sean Nart et Louise Lebichot (Forum des Jeunes)
  • du kot-à-projet Ecokot
  • de l’ASBL Civix

Modératrice et modérateur :

  • Diletta Tatti
  • Olivier Paye

Infos pratiques :

  • Date : lundi 28 novembre
  • Heure : de 17h30 à 19h30 
  • Lieu : Bâtiment de l'Ommegang - 6 rue de l'Ommegang - Local OM21
  • Inscription non obligatoire
  • Infos via Moodle