Université Saint-Louis - Bruxelles
|
Thème : Sociologie et anthropologie

Trois postes de doctorant.e.s à temps plein en socio-anthropologie au CASPER (projet ERC CoachingRituals)


Date limite de candidature : 26 juin 2020
Catégorie : Doctorant - Doctorante

Le projet de recherche « Coaching as a social ritual :  acting on people in a liberal-individualistic society (parenting, education, mental health care) ».

CoachingRituals est un projet de recherche dirigé par le professeur Nicolas Marquis et qui bénéficie d’un financement Starting Grant de l’European Research Council (ERC). Il s’étalera de septembre 2020 à août 2025. Ce financement vise à la constitution d’un pôle d’excellence dans l’analyse des sociétés individualistes au sein du Centre d’anthropologie, sociologie, psychologie – études et recherches (CASPER) de l’Université Saint-Louis-Bruxelles (USL-B).

La problématique centrale de ce projet de recherche sociologique est de décrire et d’analyser les pratiques de coaching dans trois domaines : la parentalité (les relations parents-enfants), les soins de santé mentale (les relations intervenants-bénéficiaires) et l’éducation (les relations enseignants-élèves/étudiants). Il s’agira, par la suite, de mieux cerner les formes d’intervention sur autrui dans un contexte social qui valorise l’autonomie individuelle, et de comprendre si et dans quelle mesure le coaching pourrait être conçu comme une action rituelle des sociétés libérales-individualistes.

Engagement de trois doctorant.e.s boursier.e.s

Les candidat.e.s retenu.e.s seront amené.e.s à réaliser une thèse de doctorat en sociologie sous la direction de Nicolas Marquis. Dans le cadre du projet décrit ci-dessus, les candidat.e.s sont invité.e.s à présenter leur candidature en indiquant sur quelle scène d’étude (éducation, parentalité, santé mentale) ils souhaitent travailler et pourquoi.

Une attention toute particulière sera portée à l’ambiance de travail et à la dynamique collective de la recherche qui, si elle requiert une expertise dans chacun des domaines étudiés, s’inscrit dans une perspective essentiellement comparative et collaborative. La recherche sera encadrée par un comité de pilotage composé d’une dizaine de scientifiques.

1. Responsabilités :

Dans le cadre de la réalisation de leur thèse doctorale, les candidat.e.s seront amené.e.s à :

  • S’approprier la littérature scientifique relative au coaching et aux nouvelles formes d’interventions sur la scène choisie.

  • Concernant le WP1 :

    • Récolter et analyser du matériau discursif sur les terrains franco-belge, britannique et italien à propos de controverses relatives au coaching.

    • Réaliser éventuellement l’un ou l’autre court séjour au Royaume-Uni et en Italie à des fins de récolte de matériau et de rencontres d’informateurs.

  • Concernant les WP2 et 3 :

    • Faire preuve d’exigence et de créativité dans le choix des terrains d’enquête et la réalisation de ceux-ci.

    • Réaliser et analyser des entretiens semi-directifs auprès des promoteurs de la logique du coaching, de PUPs (parents, soignants, enseignants) et de PLPs (enfants,  bénéficiaires de soins, élèves).

    • Réaliser des observations ethnographiques dans les institutions de coaching et dans les contextes d’exercice des PUPs.

  • Travailler avec une équipe de chercheur.e.s seniors et juniors.

  • Participer activement aux réunions d’équipes, séminaires et journées d’études qui seront organisés dans le cadre de la recherche ainsi que dans le cadre du CASPER auquel ils/elles seront rattaché.e.s.

  • Disséminer les résultats du projet par des articles, communications, conférences, etc., et participer à l’organisation d’événements scientifiques.

2. Profils recherchés :

De façon générale, les candidat.e.s pour ces postes feront preuve d’une maîtrise des processus de la recherche en sciences humaines et sociales sur les plans théorique et empirique, et de capacités d’initiative. Les candidat.e.s disposeront également de qualités personnelles leur permettant d’aborder avec les précautions et le tact nécessaires les interactions avec les différents acteurs de cette recherche.

Les candidat.e.s devront également :

  • être titulaire d’un master 120 en sciences sociales ou assimilé (sociologie, anthropologie,  sciences politiques, criminologie, etc.), obtenu avec grade, ils ne peuvent néanmoins pas posséder le titre de docteur (Ph.D.) ;

    • Les candidat.e.s diplômé.e.s lors de la session de juin 2020 sont également invité.e.s à postuler et à compléter leur dossier par leur profil de notes complet dès celui-ci disponible ;

  • avoir une excellente maitrise orale et écrite du français; une très bonne maîtrise passive de l’anglais (une maîtrise active est un atout, de même qu’une connaissance au moins passive de l’italien) ;

  • démontrer un bon bagage méthodologique qualitatif (entretiens semi-directifs, observations ethnographiques), des compétences en méthodologie quantitative sont un atout ;

  • avoir d’excellentes compétences rédactionnelles ;

  • faire preuve d’aptitudes à travailler en équipe.

Les candidat.e.s présélectionné.e.s seront reçu.e.s le vendredi 3 juillet 2020.  Entrée en fonction le 15 septembre 2020.

Comment postuler pour un de ces postes ?

Les candidatures sont à adresser par courrier électronique jusqu’au 26 juin 2020 à l'attention de Nicolas Marquis (nicolas.marquis@usaintlouis.be) et indiqueront le poste visé par la candidature.

Elles comprendront, en un seul envoi, :

  • un curriculum vitae ;

  • deux exemples de production scientifique (chapitre de mémoire, article, rapport de recherche, chapitre d’ouvrage …) ;

  • une lettre de motivation détaillant comment le/la candidat.e rencontre les exigences du poste, de maximum 2 pages ;

  • le nom et les coordonnées de deux personnes de référence susceptibles d’être contactées dans le cadre du processus de recrutement.

Les candidat.e.s sont invité.e.s à prendre connaissance de la version courte (« B1 ») du projet de recherche, disponible sur le site internet du CASPER

(http://casper-usaintlouis.be/projets)

Des renseignements complémentaires ainsi que le projet complet de la recherche peuvent être obtenus par mail.