Université Saint-Louis - Bruxelles
|
Thème : Sciences sociales

Une partie (15 heures) de l'UE Ateliers (POLS1352 - 30 heures) pour l'année académique 2021-2022


Date limite de candidature : 30 mai 2021
Catégorie : Académique

En date du 2 avril 2021, le Conseil d'administration de l'Université Saint-Louis - Bruxelles a déclaré vacante, pour l'année 2021-2022, une partie (15 heures) de l’UE «Ateliers» (POLS1352 - 30 heures).

Cette UE est inscrite en troisième année du programme des Bacheliers en Sociologie et anthropologie, en Information et communication, et en Sciences politiques. Il s'insère dans une séquence de méthodologie composée de plusieurs cours : Introduction au travail universitaire en sciences sociales [ITUSS], Démarches et méthodes en sciences sociales [DMSS], Méthodes d’observation, Méthodes quantitatives I : Production des données, Méthodes quantitatives II : Statistique, et Méthodes quantitatives III : Analyse des données. (Voir le programme sur le site de l'USL-B). Les Ateliers visent à mettre en pratique les acquis d’apprentissage de ces différences UE à travers des travaux réalisés par les étudiant.e.s.

Plus précisément, les objectifs d'apprentissage de l'UE sont les suivants :

  • La spécificité de l'Atelier réside dans le fait qu'il s'agit d'allier la construction d'un objet problématisé à sa traduction à l'usage d'un destinataire effectif ou potentiel. Autrement dit, il s'agit de mener un travail de recherche et d'enquête qui débouche sur une production destinée, au moins potentiellement, à des acteurs extérieurs à l'université (idée de « l'étudiant dans la cité »).
  • Cette production doit donc tenir compte des acteurs qui constituent le champ d'étude et de ses destinataires potentiels. Le cas échéant, elle peut s'inscrire dans le contexte d'une relation privilégiée avec un « partenaire » (une association, un pouvoir public, des professionnels du domaine, un syndicat,...). Il s'agit en effet de considérer le travail des étudiants comme une production autonome susceptible d'être une ressource pour les acteurs.
  • La forme (enquête journalistique, rapport de recherche, table ronde, articles de vulgarisation, webinaire...) que prendra le travail final est à définir en fonction de la thématique choisie et des compétences présentes dans chaque groupe. Quelle que soit la forme choisie, le résultat du travail, le processus qui y a conduit et le regard rétrospectif critique devront faire l'objet à la fois d'une production écrite et d'une présentation orale finale.

Le/la candidat·e devra être titulaire d'un titre de docteur dans l'une des disciplines de finalité POLS (sociologie & anthropologie, information & communication, sciences politiques), avec une compétence approfondie avérée dans le domaine de la recherche en sciences sociales.

Les éléments suivants seront également pris en considération : expérience d’enseignement à des étudiant·e·s de bachelier ; méthode d'enseignement mobilisant exemples et résultats de recherche pouvant éveiller l'intérêt des étudiant.e.s ; expérience de recherche avérée avec des publications ; participer et contribuer à l’activité scientifique d’au moins un centre de recherche en sciences sociales de l’USL-B pourra constituer un atout supplémentaire.

Il est demandé aux candidat·e·s de proposer, en une page, un projet d’atelier incluant la ou les thématiques envisagées, le(s) partenaire(s) externe(s) éventuels et les aspects pédagogiques.

Une charge de 15 heures correspond à l’accompagnement d’un groupe d’environ 8 étudiant·e·s selon un horaire à répartir sur les deux quadrimestres.

La structure commune à tous les Ateliers est la suivante :

    • 1 à 3 séances d’introduction à la thématique par les titulaires et d’organisation du travail (identification des partenaires et destinataires potentiels, étapes à réaliser, constitution des sous-groupes, etc.) ;
    • Réunions de travail en sous-groupes d’étudiants et rencontres régulières tout au long du processus entre les étudiants (en atelier ou par sous-groupe) et le(s) titulaire(s) qui en a (ont) la charge, à partir des documents de travail demandés ;
    • Remise en décembre d’un travail intermédiaire (env. 30.000 signes esp. comp. par sous-groupe) ; le contenu de ce travail sera à définir dans chaque atelier mais constituera une étape importante du travail final ;
    • « Feed-back » du (des) titulaire(s) concerné(s), début février, sur le travail intermédiaire ;
    • Poursuite du travail au 2d quadrimestre centré sur la « traduction » vers le destinataire effectif ou potentiel ;
    • Présentation de la production finale devant l’atelier, après les vacances de Pâques, en présence de certains partenaires ou destinataires ; le résultat final devra être évalué à l’aune de l’adéquation entre un objet scientifiquement construit et un destinataire potentiel (commanditaire, partenaire, public défini...) ;
    • Debriefing collectif.

Les candidatures, accompagnées d’un CV et d’un projet d’atelier en une page, sont à adresser par courrier électronique à l’adresse du Doyen de la Faculté ESPO (xavier.wauthy@usaintlouis.be) pour le 30 mai au plus tard.

Toute information complémentaire peut être obtenue en s’adressant au professeur Abraham Franssen, coordinateur des ateliers (abraham.franssen@usaintlouis.be).